Fasciage
… quand le toucher se fait subtil…

   
               
Le Yoga pour optimiser les effets de la Fascia :
Accueil

Mon parcours

Témoignages

A qui s'adresse la Fascia

Contact

Blog de Marie Rivière

Revue de presse

 
     
 

Pour prolonger les effets bénéfiques de la Fasciapulsologie, il est essentiel de pratiquer une activité physique, cela permet de maintenir la mobilité des tissus et la fluidité de la circulation.
Parmi les nombreuses techniques corporelles qui peuvent concourir à une bonne hygiène de vie, je recommande le Hatha Yoga qui est une discipline que je connais bien pour l’avoir pratiqué et enseigné depuis 20 ans.

Le Yoga me paraît répondre totalement à ces objectifs. En effet, il aborde le corps dans sa globalité. Les mouvements sont exécutés en coordination avec le souffle, ce qui permet d’intégrer la dimension énergétique du mouvement, au travail biomécanique de l’exercice.
La diversité des postures et le travail en chaînes fermées permet d’équilibrer les forces ascendantes et descendantes, de coordonner les chaînes musculaires mais également d’harmoniser le tonus postural.
En activant les circulations, les pompages respiratoires aident au relâchement des structures profondes, telles que, le périnée, le diaphragme, la ceinture scapulaire et les membranes intracrâniennes. Ces structures sont alors mieux irriguées, ce qui améliore la respiration cellulaire.

Le Yoga est une technique de relaxation dynamique qui dissipe les tensions créées par le stress. De plus, pratiqué régulièrement, il développe la perception de l’interaction qu’il y a entre les stimulations du milieu extérieur et les réponses de notre organisme.
Cet état d’attention favorise le calme, le recul et la maîtrise de soi.

  fasciapulsologie
   
La fasciapulsologie

Les objectifs

Douleurs récidivantes ?

Comment optimiser…

   
     
Fasciage / Marie Rivière - 2, rue des Hospitalières Saint-Gervais 75004 Paris - Tél 01 42 74 25 18 / 06 13 09 83 72